Histoire du coaching

Le coaching est apparu dans les années 1960 aux Etats-Unis, où le coach était répétiteur auprès de comédiens. Puis dans les années 1980 en France, il s’est appliqué au domaine sportif où le mot coach remplaça celui d’entraîneur. Puis il fut transposé au monde de l’entreprise en grande partie grâce à Vincent Lehnhardt. Ce dernier lui donna du sens en considérant que toute personne travaillant en entreprise était un champion auquel le coaching pouvait faire émerger tous les talents et ressources. Il créa la première école de coaching à la fin des années 80.

À l’origine, le coaching a été conçu pour permettre à des gestionnaires et des dirigeants d’entreprises de devenir plus performants et de donner le meilleur d’eux-mêmes dans leur vie professionnelle et personnelle. Depuis, le coaching a élargi son champ d’application. En plus du coaching stratégique, du coaching de carrière, d’équipe ou de développement, on retrouve aujourd’hui du coaching de vie, sportif, scolaire, en nutrition...

Le coaching aujourd’hui

Pour la SF Coach (Société française de coaching), regroupant plus de 700 coachs professionnels, « le coaching est l'accompagnement, limité dans le temps, de personnes ou d'équipes pour le développement de leurs potentiels et de leur savoir-faire dans le cadre d'objectifs professionnels ».

Pour la SF Coach (Société française de coaching), regroupant près de 700 coachs professionnels, « le coaching est l'accompagnement, limité dans le temps, de personnes ou d'équipes pour le développement de leurs potentiels et de leur savoir-faire dans le cadre d'objectifs professionnels ».

Pour le syndicat Syntec conseil en évolution professionnelle, « le coaching est l'accompagnement d'un manager ou d'une équipe favorisant l'optimisation de leurs atouts humains et professionnels pour un meilleur exercice de leurs responsabilités au sein de leur entreprise ».

"Aider une personne à trouver ses propres solutions"

La définition du coaching tel qu'il est enseigné à l'Académie du coaching est l'art d'aider une personne à trouver ses propres solutions et à se réaliser dans le cadre de l'entreprise. Le coaching enseigné s'adresse à des personnes travaillant dans ou pour les entreprises : des coachs professionnels ou souhaitant le devenir, des dirigeants et des managers, des professionnels des ressources humaines, des personnes qui souhaitent mieux connaître le coaching avant de s'engager dans ce métier.

Pour les coachs du réseau Médiat-Coaching, le coaching est un acte de management, pour d'autres, un outil de management. C'est un accompagnement individuel d'un individu (salarié d'une entreprise ou personne privée) dans un moment clé de sa vie professionnelle, peut-on lire sur le site mediat-coaching.com : « C'est la nouvelle pédagogie des talents. Nouvelle, car c'est aider un professionnel à tracer son chemin dans un environnement turbulent. Pédagogie, car c'est un processus d'apprentissage qui part de la compétence du client et la développe. Talents, car le management des talents nous propose de réconcilier l'émotionnel et le professionnel. Le coaching est valorisant, il sert à développer l'existant, le potentiel de l'individu. Adaptation, découverte d'un comportement, d'une compétence, d'une position, d'un mode de pensée, pour aller vers un objectif donné. »

Enfin pour la Fédération francophone de coaching (FFC), le coaching est un « processus d'accompagnement qui favorise la prise de conscience par une personne (ou un groupe/équipe) de ses modes de fonctionnement, avec l'objectif de dépasser la situation dans laquelle elle se trouve et d'atteindre ses objectifs professionnels et/ou personnels qu'elle s'est fixée en toute autonomie ».

Les différents types de coaching

1- LE COACHING INDIVIDUEL

Les demandes les plus courantes portent sur quatre axes :

  • Soi-même : son bien-être, son équilibre de vie, son alignement, son épanouissement intime
  • Le développement de son propre leadership,  de son ascendant sur les évènements (la maîtrise de sa vie)
  • La dynamique de son équipe, de son réseau, de son système familial et relationnel au sens large
  • L’entretien de relations importantes au sein de son environnement, professionnel ou personnel
  • préparer une échéance importante (un entretien d’embauche, une rencontre amoureuse, un examen, une compétition, etc…)
  • vivre un changement personnel (maladie, convalescence, rupture, nouvelle alliance, etc…)
  • refaire sa vie, se réorganiser (s’engager sur une nouvelle voie, se lancer dans une nouvelle aventure professionnelle, créer sa propre entreprise, etc…)
  • reprendre sa vie en mains (se remettre au sport, se séparer d’une mauvaise habitude, choisir de mener une vie plus équilibrée et plus saine).

Plusieurs types de coachs pratiquent le coaching individuel :

Nota : Les dénominations sont nombreuses en fonction des résultats recherchés. Pour les coachs professionnels, il existe un Coaching de Coach (la supervision)

Le superviseur que vous vous choisissez est donc un collègue Coach, avec qui vous travaillez vous-même en mode coaching, sur les objectifs de votre choix, liés à votre pratique :

  • Trouver les moyens de développer votre business pour en vivre mieux, pour en vivre bien
  • Perfectionner votre art du coaching
  • Optimiser vos missions en cours

2- LE COACHING D’ÉQUIPE

Le Coaching d’équipe est un dispositif à haute valeur ajoutée, qui accompagne le travail d’une équipe, centrée sur les résultats qu’elle vise, au plus près de ses enjeux opérationnels. C’est une prestation orientée action et solution, qui vise des résultats tangibles.

Se distinguant à la fois du conseil et de la formation, cet accompagnement singulier offre à une équipe la possibilité de challenger ses modes de fonctionnements pour aller chercher un surplus de résultats, souvent en rupture avec le passé. Le bénéfice d’un Coaching d’équipe s’évalue donc sur deux dimensions distinctes, mais conjointes :

  • La maturité collective de l’équipe (ce qui se passe à l’intérieur)
  • La performance collective de l’équipe (ce qui se voit à l’extérieur)

3- LE COACHING D’ORGANISATION

Le coaching d’organisation s’adresse aux systèmes complexes, les équipes d’équipes, les grands groupes qui doivent vivre une transformation de leur culture, de leur structure, de leur organisation, de leurs outils et process, et de leurs comportements… Tout ceci se vit de l’intérieur, ce n’est pas compliqué mais c’est évidemment complexe, parce qu’il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte pour bien conduire le changement. Cela demande une vision globale et un accompagnement à plusieurs niveaux du système.

Les qualités pour être un bon coach professionnel

Pour se lancer dans le coaching professionnel, avoir le sens du contact est indispensable tant les relations humaines font partie intégrante de ce métier.

Lors des accompagnements, le candidat doit être à l’écoute de ses interlocuteurs, savoir les motiver et les mettre en confiance pour qu’ils se livrent facilement. Il doit reformuler leurs propos sans jamais les juger.

La patience, la discrétion, la compréhension et l’ouverture d’esprit constituent autant d’atouts pour devenir coach professionnel.

Enfin, en raison de la diversité des profils des personnes coachées, il doit posséder une grande capacité d’adaptation et être un fin psychologue.

Salaire d’un coach professionnel

Sa rémunération varie en fonction de son statut, de son expérience et de sa notoriété.

En début de carrière, un coach professionnel peut gagner entre 2 000€ et 3 500€ bruts par mois. Après quelques années d'expérience, il peut gagner de 40 000€ jusqu'à 80 000€ bruts annuels. Le salaire dépend essentiellement du bassin économique de la région dans laquelle vous exercez et de la concurrence.

En indépendant, il facture ses prestations entre 50€ de l’heure pour un client particulier et 300€ de l’heure pour une entreprise, voire 800€ dans le cadre d’un coaching de dirigeant.

Déroulé d'une séance de coaching

L’accompagnement en coaching se déroule sur une période de 3 à 6 mois, avec des séances comprises entre 1 heure et 2 heures selon les objectifs, et selon 2 étapes :

Étape 1 : Analyse des besoins et définition des objectifs du client

La 1ère séance est consacrée à la mise en place d’un climat de confiance et d’un cadre bienveillant entre le coach et son client. Il permet aussi au client d’exprimer son objectif, qui sera clarifié lors des séances suivantes.

Étape 2 : Suivi des actions

Cette étape permet d’évaluer les actions réalisées, analyser les résultats, ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné, identifier les obstacles rencontrés, les freins, mettre en place de nouvelles solutions.

Le nombre d’entretiens varie selon l’objectif. Comptez entre 6 à 10 séances.

Toute séance démarre par la définition de l’objectif de la séance et se termine par un nouveau plan d’action.